Créé en 2007, Le Médiateur pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (MDDH), est une organisation non gouvernementale, indépendante et à but non lucratif qui œuvre pour la promotion de la démocratie et des droits de l’Homme.

 

Convaincus que seule la démocratie garantit les droits de l’Homme, Nous œuvrons:

  • A l’articulation des questions de la démocratie et des droits de l’Homme
  • A l’intersection des institutions nationales, des corps intermédiaires, des défenseurs des droits de l’Homme et des citoyens
  • En coopération avec l’université, les ONG, les médias et les partis politiques.

Pour un Maroc démocratique, un Etat de droit: uni et pluriel, une société des libertés, de la justice et de la solidarité. Un Maghreb pacifié, intégré, solidaire et prospère.

Ensemble, avec des acteurs politiques et des partenaires de la société civile, nous agissons en tant que plate-forme d’action et de réflexion pour promouvoir la démocratie en articulation des droits de l’Homme, et veiller à l’efficience des politiques publiques en mettant l’accent sur les propositions, l’évaluation, l’accompagnement et le renforcement des capacités des acteurs.

Adhérons à un ensemble de valeurs qui guident notre approche:

  • L'indépendance
  • La participation
  • L'inclusion
  • La transparence
  • La non-discrimination
  • La créativité

Une démarche démocratique et citoyenne d’acteur civil indépendant et engagé, se fonde sur quatre piliers:

  • Evaluation : le Médiateur mène un travail de monitoring et d’évaluation afin de contribuer au renforcement de la transparence des débats publics et d’aider la société civile à comprendre et interpeller les organes de  l’action publique.
  • Proposition : le Médiateur opère comme une plateforme de proposition et de critique visant une participation positive dans le contexte démocratique, ainsi que la proposition d’idées et concepts alternatifs aux différents problèmes.
  • Médiation : le Médiateur agit comme un médiateur civil pour un accompagnement juridique dans le but de faciliter l’accès aux droits, restructurer les liens sociaux et communicationnels, contribuer à gérer les conflits et litiges, comprendre les incidents et élaborer des recommandations. 
  • Le renforcement des capacités : le Médiateur met en œuvre ses expériences et son approche au profit du renforcement des capacités des jeunes à travers des programmes de formation et d’encadrement, en relation avec les droits de l’Homme et l’évaluation des politiques publiques.